Aller au contenu principal

Travail

Vous avez un handicap ?

Vous trouverez ici des informations sur le travail et les occupations.

Les différentes formes de travail

Marché du travail primaire 

Que veut dire « marché primaire du travail » ?

Le « marché primaire du travail » est le marché général du travail. Ce sont tous les postes de travail non protégés.

     Dans ce cas, vous travaillez par exemple dans une entreprise privée.

     Ou vous travaillez dans un service de la commune, du canton ou de la Confédération.

Si vous travaillez sur le marché primaire du travail, vous gagnez un salaire. Ce salaire suffit pour toutes les choses importantes de la vie : le loyer, la nourriture et les loisirs. C’est pour cela que vous n’avez pas besoin d’une rente AI si vous travaillez sur le marché primaire du travail.

Places de travail spéciales

Sur le marché primaire du travail, vous travaillez souvent à plein temps. Et vous devez souvent réaliser des travaux difficiles.

Si vous avez un handicap, il est souvent difficile de trouver un poste sur le marché primaire du travail.

Mais tout le monde est bon à quelque chose. Cherchez un travail que vous savez bien faire : vous trouverez peut-être sur le marché primaire du travail un poste qui vous va bien.

Il y a différentes manières de travailler sur le marché primaire du travail.

Par exemple :

  • Vous ne voulez pas d’un poste fixe ? Vous pouvez alors travailler à l’heure. Vous ne recevez alors pas un salaire par mois, mais par heure.
  • Vous ne pouvez pas travailler à plein temps ? Vous pouvez alors travailler à temps partiel, seulement quelques heures par jour, par exemple. Ou vous pouvez travailler seulement deux jours par semaine.
  • Vous ne pouvez pas faire un travail stressant ? Cherchez alors un poste où vous pouvez travailler à votre rythme : vous pouvez par exemple avoir un poste avec des tâches bien précises. Un poste où vous pouvez prendre tout le temps qu’il vous faut pour faire votre travail.
  • Vous pouvez aussi vous préparer pour un poste ordinaire en travaillant dans une place de travail spéciale : Après un certain temps, vous vous direz peut-être : « Je peux aussi travailler à plein temps. » Ou vous vous direz : « Je peux aussi faire un travail difficile. ». Vous pourrez alors travailler à un poste ordinaire, pas protégé.

Plus d’informations sur l’activité dans le cadre du marché du travail primaire


Pour les employeurs : informations concernant l’intégration professionnelle de personnes handicapées
 

Assistance au poste de travail

Les personnes en situation de handicap peuvent avoir une assistance pour leur travail sur le marché du travail primaire. Vous pouvez par exemple recevoir des moyens auxiliaires pour réaliser votre travail. Ou vous pouvez être aidés par des assistants ou des assistantes.

La personne qui vous assiste vous aide. Par exemple :

  • Elle vous conseille.
  • Elle vous montre comment faire certains travaux.
  • Elle vous accompagne durant le travail.

Un assistant ou une assistante coûte de l’argent. Le canton de Berne veut que les personnes handicapées puissent travailler sur le marché primaire du travail. Pour cette raison, le canton de Berne veut payer les assistants et les assistantes.

Vous pouvez demander au canton de Berne si vous pouvez recevoir de l’argent pour payer un assistant ou une assistante.

Vous pouvez appeler ce numéro :

   Office des personnes âgées et handicapées

   Téléphone : 031 635 22 42

Il y a aussi des organisations qui vous aident à chercher un poste de travail. Et des organisations qui vous préparent à travailler sur le marché primaire du travail.

 

Vous trouverez ici des informations sur le marché primaire du travail.

Pour les employeurs : informations concernant l’intégration professionnelle de personnes handicapées

 

Places de travail protégées

Si vous ne pouvez pas beaucoup travailler, ou pas faire certaines choses, vous pouvez alors avoir une place de travail protégée. Dans ce cas, on parle aussi de « marché secondaire du travail. »

Sur le marché secondaire du travail, le travail ressemble à celui du marché primaire du travail. Mais le travail est adapté à votre situation :

  • Vous pouvez travailler moins.
  • Vous pouvez travailler plus lentement.
  • Vous pouvez faire un travail qui est plus facile pour vous.
  • Un assistant ou une assistante vous aide dans votre travail.

Vous recevez un petit salaire pour ce travail. Ce salaire suffit seulement pour une petite partie des choses de la vie. C’est pour cela que vous avez besoin d’une rente AI si vous avez une place de travail protégée.

Places de travail protégées dans le canton de Berne :

Places de travail protégées autorisées par le canton de Berne

Places de travail protégées dans toute la Suisse :

Base de données de la CIIS : institutions sociales de Suisse

 

Places d’occupation

Si vous ne pouvez pas travailler, mais que vous avez envie de faire quelque chose et d’être avec d’autres personnes, une place d’occupation peut alors être une bonne solution pour vous. Vous pouvez par exemple avoir une place d’occupation dans un foyer de jour.

Vous pouvez faire beaucoup de choses dans une place d’occupation : vous pouvez par exemple dessiner, cuisiner ou apprendre quelque chose. Vous n’êtes pas seul pendant la journée et vous pouvez parler avec d’autres personnes. Mais vous n’êtes pas obligé de travailler : vous n’êtes donc pas stressé.

Vous ne recevez pas de salaire pour cette occupation. C’est pour cela que vous avez besoin d’une rente AI si vous voulez avoir une place d’occupation.

Places d’occupation dans le canton de Berne :

Places d’occupation autorisées par le canton de Berne

Places d’occupation dans toute la Suisse :

Base de données de la CIIS : institutions sociales de Suisse