Aller au contenu principal

Habiter

Informations concernant les logements pour les personnes handicapées et soutien offert dans ce domaine

Formes d’habitation 

Vivre indépendamment chez soi 

Selon leur handicap, les personnes handicapées nécessitent des appartements sans barrières ainsi que des adaptations architecturales. Vous trouverez ici des conseils pour trouver un logement adéquat et vous préparer à vivre dans votre propre foyer.

Vivre indépendamment chez soi

Vivre chez soi avec un soutien 

Malgré leur besoin d‘aide, les personnes handicapées préfèrent généralement vivre dans leur propre foyer. Avec un soutien personnel, cela est bien souvent possible. Un ou plusieurs assistants, Spitex ou une autre organisation de prise en charge peuvent fournir l’encadrement ou les soins requis au quotidien.

Vivre chez soi avec un soutien

Vivre chez soi avec le soutien d’assistants est une mesure soutenue par la réorientation de la politique en faveur des handicapés dans le canton de Berne. Les accompagnants qui prennent en charge et soignent les personnes atteintes dans leur santé dans leur propre logement bénéficieront ainsi prochainement de contributions cantonales. Par là même, davantage de personnes auront la possibilité de vivre dans un chez-soi. Le nouveau modèle, actuellement testé dans le cadre d’un projet pilote dont le nombre de participants est limité, sera ultérieurement mis à disposition de toutes les personnes intéressées. Les individus pouvant participer au projet pilote du modèle bernois ont d’ores et déjà accès aux nouvelles possibilités durant la phase de test.

Plus d’informations sur le nouveau modèle bernois pour personnes handicapées

Logement protégé en famille

Les familles au bénéfice d’une autorisation communale sont une solution à mi-chemin de la structure résidentielle et du logement privé. Dans ces familles, qui vous proposent un cadre gérable, vous participez aux décisions concernant la vie quotidienne, sans pour autant devoir renoncer à la prise en charge dont vous avez besoin.

Logement protégé en famille

Vivre en institution

Souvent, malgré l’utilisation de matériel médical et l’intervention d’assistants, les personnes handicapées ne peuvent pas ou ne souhaitent pas vivre à la maison, ou alors à temps partiel uniquement. Certaines d’entre elles apprécient également la compagnie de semblables qu’elles côtoient dans les institutions.

Lorsque la personne concernée nécessite plus de quatre heures de prise en charge par semaine, elle a la possibilité d’opter pour un foyer. Il existe également des foyers proposant des appartements, laissant ainsi aux personnes handicapées la possibilité de décider qui se chargera de leur assistance, ou de l’accompagnement sur la voie qui mène à l’indépendance. 

Foyers, accueils de jour, ateliers bénéficiant de l’accord du canton

Offres extracantonales: Banque de données de la Convention intercantonale relative aux institutions sociales (CIIS) avec des institutions sociales reconnues